Ecris la vision…

Posted: octobre 28, 2021 by C.W

Très répandu au sein de nos communautés chrétiennes, le terme “vision” suscite, lorsqu’il est prononcé, un silence respectueux pour certain et un levé de sourcil sceptique pour d’autres.

Il est des mots qui revêtent une puissance mystérieuse juste en les évoquant. Ils déchaînent les passions, suscitent la crainte, décuplent le courage, ravivent la foi…

Selon notre propre expérience et notre marche avec Dieu, la “vision” nous apparaît tantôt comme un fardeau pesant, tantôt comme la réponse à une fervente prière.

Mais qu’est-ce qu’une vision? Qu’est-ce qui la différencie d’une simple idée personnelle?

Loin de moi l’idée de faire une étude théologique sur le thème, mais il me semble important de chercher, au travers de la Parole, une interprétation de ce mot qui me semble souvent galvaudé.

Que ce soit dans l’Ancien Testament ou dans le Nouveau, la vision est un des MOYENS que Dieu utilisent pour parler et communiquer son message.

Sous l’Ancienne Alliance, les prophètes sont les hommes choisis par Dieu pour recevoir ces visions et les délivrer au peuple, aux rois, …

Aujourd’hui, sous la Nouvelle Alliance en Christ et par le don de l’Esprit qui habite en chacun de ses enfants, Dieu communique par différents moyens avec nous. La vision, reste un de ces moyens.

“Après cela, je déverserai mon Esprit sur tout être humain; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des rêves, et vos jeunes gens des visions.”

Joël 3:1-5  Actes 2:17-18

En effet, la vision fait partie du Plan de Dieu pour se révéler à l’homme. Car l’homme ne connaît de Dieu que ce que Dieu lui communique.

La vision est donc, au même titre que les apparitions, les songes, les visitations, la création, la Parole,… un acte de révélation de Dieu à sa créature.

Cette Révélation connaît son apogée avec la venue de Jésus-Christ parmi les hommes.

“ Il est à l’image du Dieu invisible, le premier né de toute la création.” 

Colossiens 1:15

Jésus dira, en Jean 12:45, que celui qui le voit, voit celui qui l’a envoyé. Notez bien la forme présente utilisée dans ce passage!

Et cette Révélation découle de l’action de Dieu qui ouvre notre conscience. Elle n’est pas de notre fait ou en lien avec une capacité quelconque. Dieu se révèle à celui qui le cherche sincèrement.

“C'est de là aussi que tu chercheras l'Eternel, ton Dieu, et que tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton cœur et de toute ton âme.” 

Deutéronome 4:29


Mais qu’est-ce qui différencie la vision d’une idée personnelle et surtout comment l’éprouver?

La Révélation ultime ayant eu lieu à l’avènement de Christ sur terre, rien ne peut venir surpasser ou compléter celle-ci (lire Apocalypse 22:18-19)

Cependant et c’est heureux, Dieu continue de se révéler à l’Homme encore aujourd’hui. Car Dieu veut être connu de tous et transmettre son message d’Amour et Son Plan à chacun.

Toutes visions ou autres messages reçus, seront donc toujours orientés dans le sens de cette Révélation mais également, en accord avec elle.

Si donc, je reçois une vision ou une parole prophétique qui me dit: “Va voir ta voisine et dit lui qu’elle vit dans le péché et que Dieu la rejettera même si elle fait appel à sa miséricorde”

Il se peut que ma voisine vive effectivement dans le péché. Mais la Parole de Dieu dit: “Alors toute personne qui fera appel au nom du Seigneur sera sauvée.” Actes 2:21

Cette parole “reçue” n’est alors rien d’autre qu’une parole de jugement destructrice. Visant à faire douter ma voisine de l’amour de Dieu pour elle. Mais également de la puissance salvatrice du Nom de Christ.

Par contre si cette parole est: “Va voir ta voisine et dit lui à quel point je l’aime et je souffre de la voir se détourner de mon amour pour elle. Qu’elle revienne à moi et je l’accueillerai comme un Père.”

La portée du message sera bien différente, c’est certain!

Car la Parole de Dieu ne reste pas sans effet.

“Il en va de même pour ma parole, celle qui sort de ma bouche: elle ne revient pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que je désire et rempli la mission que je lui ai confiée.”

Esaïe 55:11

Lorsque nous proclamons la Parole de Dieu, lorsque nous transmettons une vision, un message ou un témoignage nous devenons des outils dans le Plan de Dieu. Nous accomplissons une mission qui, une fois remplie, aura un impact.

Il est donc important de demander la sagesse et la compréhension de Sa volonté, à Dieu.

Cette parole m’évoque un autre point important.

Quoi que nous recevions et quelle que soit la forme que prend cette révélation, nous devons prendre un temps et nous poser:

  •  pour repasser cette parole dans notre cœur et notre conscience, pour l’éprouver par l’Esprit de Dieu et Sa Parole
  •  pour prier et remercier Dieu pour cette révélation
  •  pour lui demander son conseil et son aide dans l’accomplissement de notre mission
  •  pour l’écrire afin de la relire et la transmettre

Car il est des paroles reçues dont nous ne verrons pas l’accomplissement durant notre passage sur cette terre. Mais aussi qui ne nous sont pas destinées et que nous devons transmettre. Des paroles que nos cœurs se languissent de voir accomplies ou que l’ennemi veut nous arracher. En relisant celles-ci, nous reprendrons courage et persévérerons jusqu’au bout.

Non pour rappeler à Dieu ce qu’il nous a dit, mais pour que NOUS n’oublions pas! Ainsi au jour de l’accomplissement, nous sommes encore plus émerveillés par sa fidélité et remplis de gratitude. Notre mémoire est souvent défaillante, mais Dieu, Lui, n’est jamais en retard!

“Mets la vision par écrit, grave-la sur des tables afin qu’on la lise couramment. En effet, c’est encore une vision qui concerne un moment fixé; elle parle de la fin et ne mentira pas. Si elle tarde, attends-la, car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement.”  Habacuc 2:2-3

 

Enjoy!

Christel

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X