La procrastination; demain j’arrête!

Posted: juin 25, 2020 by C.W

Sais-tu qu’il existe une journée mondiale de la procrastination?

Le 25 mars est officiellement le jour où tu peux dire: “Je m’y mets sérieusement demain!”

Au delà du verbe barbare “procrastiner”, se cache un fléau silencieux mais, oh combien tenace! Le déloger, le terrasser et le rayer de ta vie demandera détermination, force et une grosse dose de bonne volonté. Car la bête n’est pas commode et, sous ses airs patachons, elle regorge de créativité et d’armes toutes plus efficaces les unes que les autres.

Si tu es victime de ses stratagèmes, il est plus que temps d’agir et de mettre en place une stratégie pour virer cette habitude nuisible à ta vie, et indirectement, à celle des autres.

Le premier pas consiste à prendre conscience du phénomène et de son ampleur dans ta vie.

Contrairement à une idée reçue, le fait de procrastiner n’est pas lié à la paresse ou la fainéantise. Le “procrastineur” n’est pas une loque qui passe son temps au fond de son fauteuil à regarder des séries en boucle.

Bien au contraire, c’est un boulimique d’activités en tout genre et tu le trouveras rarement inactif. Le travail n’est donc pas le cœur du problème.

Le soucis réside dans le besoin de différer une action, une tâche, une mission qui créé une situation d’anxiété. Procrastiner c’est chercher à éviter de se retrouver face à l’inconfort, à l’incertitude, au manque d’assurance dans ses propres capacités.

S’arrêter face à l’obstacle et le contourner pour ne pas avoir à le franchir…

L’incertitude et l’insuffisance de maîtrise de la situation sont des facteurs importants dans le processus de procrastination.

Pour expliciter, je prendrais l’exemple de la “peur de la page blanche”.

Lorsque je m’installe devant mon ordinateur pour écrire un article, j’ouvre une page vierge devant moi. A cet instant, je suis dans une situation inconfortable car je ne sais pas ce que je vais écrire sur le sujet que j’ai décidé de développer. La tentation est alors grande de faire autre chose en attendant l’inspiration;  ouvrir l’explorateur Google et faire une recherche sur ce fameux disque dur externe, que je dois absolument acheter. Me lever pour me faire un café et au passage vider le lave-vaisselle! Ma fenêtre, de temps pour écrire, se réduit alors et j’en viens souvent à me dire “pas grave, je l’écrirai plus tard!”

Le manque de confiance nourrit la procrastination. La zone de confort est le seul endroit où le procrastineur désire évoluer.

Derrière cette attitude se cache le spectre du contrôle et du perfectionnisme.

La recherche de perfection, vaine et frustrante, te bloque alors dans une impasse et anéanti les fruits que Dieu voudrait te voir porter. 

La grâce ne nous dispense pas de nos devoirs envers Dieu. Notre responsabilité vis-à-vis de Dieu, c’est obéir à sa volonté. C’est ainsi que nous obtenons l’onction dans notre service pour Dieu; en accomplissant nos devoirs devant Lui.

Face au défi de chasser l'habitude de procrastiner, Dieu ne nous laisse pas seul. Il nous donne le meilleur des partenaire; le Saint-Esprit!

Quand la tentation de remettre à plus tard se présente, je me rappelle que ce que je dois faire, Dieu l’attend pour aujourd’hui! Je n’ai pas d’excuses, Dieu voit tout et connaît tout!

Je manque de courage, je manque d’inspiration, je manque de confiance,… Son Esprit est avec moi et me vient en aide, il suffit de demander.

“Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.” 

Matthieu 7:7

Le secret réside dans ce partenariat!

Si nous faisons sa volonté avec excellence, c’est à dire pas parfaitement, mais du mieux que nous pouvons, Dieu fera le reste.

Se confronter aux défis de la vie avec Dieu comme guide, nous donne l’impulsion nécessaire pour sauter la barrière de la procrastination.

Ce que tu viens de lire te parle et tu désires sincèrement instaurer une habitude de productivité bienveillante avec Dieu?  Je t’invite à lire la suite.

Dans le cas contraire, tu connais le chemin qui mène à l’explorateur Google ;-)

Comment vaincre la tentation de remettre à plus tard?

Clé n°1: Faire obstacle aux mensonges

“Tu n’y arrivera pas”

“Ce que tu fais ne servira à rien”

“D’autres sont meilleurs que toi”

Blablabla, blablabla…

On connais tous la voix du malin et son effet sur notre volonté, notre confiance, notre engagement.

Et bien entendu, face à elle, nous ne sommes pas très convaincant. Après tout, il a eu le temps de nous étudier...

Mais c’est autre chose quand nous lui opposons la voix de Dieu!

“Recevez aussi le casque du salut et l’épée de l’Esprit Saint, c’est-à-dire la parole de Dieu.”

Ephésiens 6:17

La parole de Dieu est cette épée tranchante et fatale contre les mensonges de Satan.

S’en servir, c’est mettre la puissance de Dieu en action et mettre K.O. les pensées, néfastes et limitantes, que l’ennemi souhaite semer dans nos vies.

Connaître et placer la parole de Dieu au centre de sa vie, c’est avoir un fusil chargé et prêt à tirer en cas d’attaque!

“Ils ont aimé la belle parole de Dieu, ils ont senti la puissance des forces du monde qui vient.”

Hébreux 6:5

Clé n°2: Développer tes compétences

Afin de tordre le cou aux sentiments d’inefficacité ou d’illégitimité, il peut être bien de te former et de développer tes compétences en rapport avec la tâche qui pose problème.

De même que s’entourer ou demander conseils autour de soi. Se rappeler que nous ne sommes pas seul, mais que nous faisons partie d’une équipe, permet de franchir bien des obstacles.

Et plus tu te sentiras capable d’effectuer une tâche donnée, moins tu seras tenté de procrastiner.

“Car Dieu agit en vous, il vous rend capables de vouloir et de réaliser ce qui est conforme à son propre plan.”

Philippiens 2:13

Peu importe nos qualifications de base, Dieu nous rend capable et met en nous “le vouloir et le faire”…

Clé n°3: La to-do list

“The only thing more important than your to-do list is your to-be list!”

Liste, de manière détaillée, les actions que tu dois mener à bien, en essayant d’être le plus précis possible.

Cette précision te permettra de ne pas réfléchir plus longtemps avant de te mettre en action.

Par exemple; noter “compta église” c’est moins directif que “mettre à jour l’enregistrement des mouvements du mois de mai et effectuer les transferts pour le paiement de la facture d’électricité et le loyer”

Parce que dans la deuxième formulation, tu sais exactement ce que tu dois faire et par où commencer. Tu poses un cadre réfléchis et sécurisant.

De plus, je trouve qu' il y a un côté très satisfaisant à cocher la case d’une tâche effectuée ;-)

Pour nous aider, de nombreux outils numériques géniaux sont, aujourd’hui, à notre disposition. Personnellement j’utilise Trello pour développer mes projets ponctuels (calendrier éditorial, préparation d’évènements, …) Pour le reste de la planification, je suis toujours très attachée au papier. Mon agenda me suit partout!

Attention, toutefois, à ne pas faire des listes qui n’en finissent pas. Cocher une tâche ne veut pas dire en rajouter une autre pour la même journée. Car de cette manière, la frustration et l’épuisement viendront à bout de tes efforts.

Vis, aujourd’hui, et réalises les choses dans le présent de cette journée offerte!

“Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.”

Matthieu 6:34

Clé n°4: Découper l’éléphant

La tâche à accomplir te semble insurmontable car elle est gigantesque?

Tu ne pourrais manger un éléphant en une seule bouchée n’est-ce pas? Alors que si tu le découpes en petits morceaux…

Tu vois où je veux en venir!

Plus la tâche sera petite, plus elle semble simple à accomplir. Peut importe le nombre de morceaux, ce qui compte c’est de progresser, d’être dans l’action, de sortir de la zone de confort. Car même si l’action te semble insignifiante, tu seras en mouvement et c’est comme cela que l’on progresse dans ses projets.

Un morceau d’éléphant à la fois…

“Seigneur notre Dieu, répands sur nous ta douceur! Rends solide le travail de nos mains, oui, rends solide le travail de nos mains.”

Psaumes 90:17

Clé n°5: Prendre ses responsabilités

“Start where you are. Use what you have. Do what you can.”

“Commence où tu te trouve. Utilise ce que tu as. Fait ce que tu peux.”

Si tu fais ce que tu peux faire, pour Lui, Dieu fera ce que tu ne peux pas faire!

Mais tu ne dois pas t’attendre à l’intervention de Dieu, si tu ne te tiens pas debout sur la route où Dieu se trouve, pour te donner ce coup de pouce divin.

L’ "excusite aigüe" est probablement la meilleure amie de la procrastination.  Je les imagine souvent se tenant par la main :-)

Je connais peu de personne pour qui la vie est un long fleuve tranquille! Il faudra donc souvent se faire violence pour commencer une tâche. Il est important de se rappeler que nous avons notre part à faire.

Même remplit d’amour, Dieu peut aussi nous mettre un coup de pied au derrière!

“Va vers la fourmi, paresseux! Observe son comportement et deviens sage: elle n’a ni chef, ni inspecteur, ni supérieur, en été elle prépare sa nourriture, pendant la moisson elle récolte de quoi manger.”

Proverbes 6:8

Repousser ses limites et passer à l’action procurent, une fois la tâche effectuée, une satisfaction et une gratitude instantanée!

Mieux vaut vivre avec des remords qu’avec des regrets.

Dieu trouvera toujours quelqu’un pour œuvrer et réaliser sa volonté. Même s’il désire que cette personne ce soit toi, sa volonté s’accomplira et ne sera pas retardée par la procrastination de certains de ses ouvriers. Si tu “freines” et que tu décides de ne plus avancer, il ne te retirera pas Son amour ou ton salut. Cependant, il demandera à une autre personne de porter cette flamme qu’il voulait te confier en premier.

“Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés conformément à son plan.{…}En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.”

Romains 8:28; 38-39

Clé n°6: Sortir de la zone de confort

Parfois, le meilleur moyen de se mettre en marche, c’est se mettre en danger.

Provoquer une situation dans laquelle l’obstacle, tant redouté, est notre seule porte de sortie!

Il s’agit alors de connaître une chose importante: les promesses de Dieu pour ta vie.

Je rencontre souvent des chrétiens qui ne connaissent pas les promesses que Dieu leur a adressées personnellement. Je trouve ça vraiment interpellant et dommage.

Car les promesses de Dieu, sont comme des “dalles” sur lesquelles nous pouvons poser les pieds, en toute sécurité, pour traverser les “fossés insurmontables" dans notre vie.

La zone de confort, c’est un espace que l’on connaît par cœur. Un grand terrain sécurisé, dans lequel nous marchons depuis de nombreuses années. Nous en connaissons chaque recoins et même les yeux fermés, nous nous y promenons sans craintes.

C’est autre chose de s’aventurer dans une zone d’inconfort. C’est un peu comme Indiana Jones expérimentant le "pas de foi" sur un pont “invisible” qui le sépare du trésor. 

Si tu ne vois pas les dalles sur lesquelles tu peux placer tes pieds, le premier pas sera difficile à franchir!

Or, pour obéir à Dieu, nous avons besoin d’avoir confiance en lui.

Cette confiance repose aussi sur le fait que Dieu ne change pas les règles du jeu en cours de partie. Il est fidèle!

“Je ne violerai pas mon alliance et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres.”

Psaumes 89:35

Abraham CONNAISSAIT les promesses que Dieu lui avait faites:

“… Mais mon alliance, je veux la faire avec Isaac. C’est le fils que Sara va te donner l’an prochain, à cette même époque.” 

Genèse 17:21

Cette confiance mènera Abraham à OBEIR à Dieu, en posant le corps de son fils sur l’autel et en levant le couteau au-dessus de sa tête.

La suite de l’histoire, tu la connais; Dieu intervient et BENIT Abraham et sa descendance.

La confiance en Dieu mène à l’obéissance et l’obéissance en Dieu mène à la bénédiction!

Sortir de la zone de confort en t’appuyant sur les promesses de Dieu (confiance + obéissance) te mèneront inévitablement à la bénédiction.

Si tu ne l’as pas encore fait, demande et rappelle toi quelles sont les promesses que Dieu t’a faite? Consigne les par écrit pour qu’au moment de faire un pas dans l’inconnu ou, de faire taire les attaques du malin, cette Parole soit ton appui et ta force.

“{…} Reconnaissez de tout votre coeur et de toute votre âme qu’aucune des bonnes paroles dites à votre sujet par l’Eternel, votre Dieu, n’est restée sans effet. Toutes se sont réalisées pour vous, aucune n’est restée sans effet.”

Josué 23:14

“Il était sûr d’une chose: ce que Dieu a promis, il est assez puissant pour le faire.”

Romains 4:21

Clé n°7: Couper toute sources de distraction

Plus que pour toutes autre tâches, accomplir ce que Dieu nous demande requiert de la discipline.

Il ne s’agit pas d’efforts occasionnels. Il s’agit d’une discipline quotidienne, soutenue et assidue.

Dieu a placé un potentiel en toi! Ne pas le développer au quotidien, c’est gaspiller son existence ainsi que ce cadeau que Dieu t’a fait.

Impliques toi dans des disciplines qui te permettront de rester proche de Dieu, en relation avec Lui et donc sur la voie qu’Il a tracée pour toi.

Les temps d’action doivent être précédés par un temps au pied de Jésus, nourrit par la Parole de Dieu et guidé par Sa voix.

La solitude et l’isolement du monde ultra-connecté dans lequel nous vivons laissera à Dieu toute la latitude pour prendre le contrôle et réaliser l’oeuvre qui, ne l’oublions jamais, est la sienne.

Ferme les portes ouvertes sur la tentation. La consécration n’est pas une option, elle est indispensable!

Évites de jongler entre plusieurs tâches, coupe ou éloigne les sources de distraction au maximum.

Une fois la tâche terminée, tu auras plaisir à te poser, contempler le travail accompli et entendre Dieu te dire:

“{…} C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître.”

Matthieu 25:23

Enjoy!

Christel

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X