Ne tentez pas Dieu!

Posted: mars 20, 2020 by C.W

Je me préparais, fin de cette semaine, à partir vivre une semaine de retraite spirituelle en France. Accompagnée d’une amie, nous nous réjouissions de ces instants de partages et de temps mis à part avec Dieu.

Et puis CRAC… le coronavirus s’invite dans notre monde, semant la peur, la méfiance et trop souvent, la mort.

Le confinement est alors déclaré, comme seule solution, pour arrêter ou ralentir la crise sanitaire la plus catastrophique que nous ayons connu, depuis la grippe espagnole, il y a un siècle.

Avant le confinement, nous avions pourtant espéré pouvoir participer à notre semaine de retraite, nous ne réalisions pas encore l'ampleur du drame, mais nous pressentions que ce n’étais pas une bonne idée de quitter le pays et notre famille.

Décidant de remettre cette question dans la prière, Dieu me montra alors clairement la voie à suivre…

Je vous partage ce que j’ai reçu car je pense que le contenu, en plus de répondre à mon questionnement, s’adresse au plus grand nombre et plus particulièrement aux chrétiens qui se demande ce qu’il convient de faire dans pareille situation.

Cette réponse m’est parvenue au travers de la lecture de deux textes, reçus le même jour.

“Quand le guetteur voit venir des soldats ennemis, il sonne de la trompette pour avertir le peuple. Supposons ceci: Quelqu’un entend la trompette, mais il ne tient pas compte de l’avertissement. L’ennemi arrive et le tue. Eh bien, cet homme là est lui même responsable de sa mort. Il a entendu la trompette et il n’a pas tenu compte de l’avertissement. Il est donc responsable de sa mort. S’il en avait tenu compte, il serait resté en vie.

Mais voici ce qui peut arriver: le guetteur voit venir les soldats ennemis. Il ne sonne pas de la trompette, et le peuple n’est pas averti. L’ennemi arrive et tue quelqu’un. C’est la faute du guetteur, et je lui demanderai des comptes pour celà.”          Ezéchiel 33: 3-6

Que celui qui a des oreilles pour entendre, écoute…

Car ce texte met en lumière un enseignement important pour tous.

SI l’on considère que “le guetteur” sont les autorités que Dieu met en place pour AVERTIR le peuple.

Lorsque ces mêmes autorités “sonne la trompette” pour avertir de l’arrivée de l’ennemi (Covid19), notre responsabilité individuelle et collective, est de répondre à cet avertissement en se mettant à l’abri, en avertissant également les autres.

Mais dans le cas où “le guetteur” ne sonne pas l’alerte, assez tôt ou pas du tout, pour que le peuple puisse s’abriter, c’est le guetteur qui est tenu pour responsable aux yeux de Dieu.

Le second texte, n’est pas un texte biblique. Il s’agit d’une réflexion de Martin Luther.

Confronté à la peste noire, il écrira ces mots plein de sagesse:

“Je demanderai à Dieu par sa miséricorde de nous protéger.

Ensuite, je vais enfumer, pour aider à purifier l’air, donner des médicaments et les prendre.

J’éviterai les lieux, et les personnes, où ma présence n’est pas nécessaire pour ne pas contaminer et aussi infliger et affecter les autres, pour ne pas causer leur mort par suite de ma négligence. Si Dieu veut me prendre, il me trouvera sûrement et j’aurai fait ce qu’il attendait de moi, sans être responsable ni de ma propre mort ni de la mort des autres.

Si mon voisin à besoin de moi, je n’éviterai ni lieu, ni personne, mais j’irai librement comme indiqué ci-dessus.

Voyez, c’est une telle foi qui craint Dieu parce qu’elle n’est ni impétueuse, ni téméraire et ne tente pas Dieu.”

Source: Oeuvres de Luther Vol.43 p.132 la lettre “Que l’on puisse fuir une peste mortelle” écrite au Révérend Docteur John Hess

Cette réflexion nous éclaire sur la manière dont nous devrions nous comporter, en tant qu'Eglise, durant toute la durée de ces évènements.

  •  Prier! Pour que Dieu nous accorde Sa miséricorde à tous. C’est le devoir de l’Eglise universelle mais aussi de chaque chrétien, individuellement.
  •  Se soigner et prendre soin des autres. Dans nos maisons, nos familles, avec nos voisins. Et parfois au travers de notre profession (médecins, infirmières, aides familiale,…)
  •  Respecter les demandes des autorités (les guetteurs). L’Eglise doit être un exemple d’obéissance et de respect des recommandations.
  •  Etre solidaire et altruiste avec mon prochain. Le témoignage de l’Eglise doit rester une priorité. S’aimer les uns les autres, c’est aussi venir en aide aux plus fragilisés par cette situation.
  • Se rappeler, en tout temps, que la foi en Dieu implique la crainte de Dieu. Nous devons, dans ce sens, rester sage et ne pas jouer les “cowboy” en bravant le danger. Risquant de cette manière, de contaminer quelqu’un et lui causer du tort. Car Dieu nous protège de l’ennemi en mettant en place des “guetteurs”, nous avertissant du danger et nous permettant de nous mettre à l’abri.                                Le message de l’Eglise doit être unanime à ce sujet. Sous peine d’être redevable et coupable devant Dieu.

Ce n’est pas parce que nous sommes ses enfants, que nous avons un “droit” spécial pour outre-passer les dangers.

Comme le rappelle Luther, nous ne devons pas tenter Dieu.

En attendant la fin de cette période sombre, je regarde autour de moi mes frères et sœurs qui font leur possible, comme nous tous, pour témoigner un peu d’espérance au milieu de ce chaos. Je regarde et je vois de parfaits étrangers se témoigner de l’amour les uns aux autres dans de simples gestes du quotidien, devenu impossibles pour certain.

Des hommes et des femmes, risquer leur vie pour maintenir celle des autres.

Les fruits sont partout et poussent malgré les ronces!

C’est au travers de ces élans d’amour, de générosité et de bienveillance que nous entrevoyons la part de Dieu présente en chacun.

L’Eglise serait-elle à un tournant de son histoire?

Pâques se profile déjà à l’horizon rappelant, pour ceux qui ont accepté Christ, l’espérance de la résurrection.

Je prie et veux croire que cette année, elle symbolisera l’espérance de la résurrection pour l’humanité!

Un réveil, une remise en question pour tous et surtout, une victoire totale de Dieu dans la vie de chacun.

Prenez soin de vous… et des autres.

Enjoy!

Christel

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X